Booster votre processus d’embauche grâce aux périodes d’essai

Tryout Period
Views 94 vues
Trouver le candidat idéal constitue un réel défi, surtout quand on sait qu’embaucher un employé ne répondant pas aux exigences de l’entreprise a de lourdes répercussions sur la santé de cette dernière. Une étude démontre en effet que recruter un nouveau salarié coûte en moyenne 4000$ aux entreprises qui ont besoin d’environ 52 jours pour trouver ce dernier.

En ayant ces chiffres à l’esprit, on comprend aisément que les recruteurs tentent par tous les moyens de dénicher l’employé parfait du premier coup. Il existe d’ailleurs de nombreuses manières de distinguer les bons des mauvais candidats tels que le filtrage des CV, les entretiens, ou encore l’analyse de leurs profils sur les réseaux sociaux. Mais les entreprises cherchent en permanence à affiner leur sélection, et une nouvelle pratique pourrait bien les satisfaire : la période d’essai.

Se qualifier dans l’équipe

Imaginez que vous souhaitiez intégrer une équipe sportive. Vanter vos compétences ne suffira pas à être sélectionné. Pour convaincre le coach, il vous faudra faire vos preuves.

De plus en plus d’entreprises appliquent le même principe pour embaucher un nouvel employé. Les recruteurs présélectionnent un ou plusieurs candidats avant d’évaluer leur performance en conditions réelles à l’occasion d’une période d’essai. Cela leur permet d’identifier le candidat correspondant le mieux à la culture de l’entreprise, d’évaluer son comportement et de confirmer qu’il répond à leurs attentes.

Les périodes d’essai facilitent donc grandement le processus d’embauche. Lorsque vous hésitez entre plusieurs candidats, les mettre en condition est un excellent moyen d’identifier celui qui répond le mieux à vos besoins.

Combien de temps la période d’essai doit-elle durer?

La durée de la période d’essai dépend des exigences du poste et des responsabilités qu’aura votre nouvelle recrue. Pour un poste ne demandant pas de qualification particulière, une à deux semaines suffisent. Pour un cadre en revanche, la période d’essai peut durer jusqu’à six semaines.

En plus de servir les intérêts du recruteur, ce laps de temps permet aux candidats de se familiariser avec leurs nouvelles responsabilités potentielles. Pour se faire, les entreprises leur proposent souvent de travailler à temps partiel et d'occuper les mêmes fonctions que s'ils avaient été recrutés pour le poste. Cela permet également à leur superviseur d’avoir du temps à consacrer à ses propres fonctions.

Combien coûtent les périodes d’essai?

Encore une fois, cela dépend du poste que vous souhaitez combler et de la politique de l’entreprise. Certaines acceptent de payer les candidats en période d’essai une fraction du salaire prévu pour le futur salarié.

Vous pensez peut-être qu’il vaut mieux éviter d’ajouter des frais supplémentaires à votre processus de recrutement. Mais mieux vaut dépenser un peu plus et vous assurer d’embaucher le bon salarié, plutôt que de devoir repartir de zéro car le candidat que vous avez engagé ne répond pas à vos attentes.

Comment mettre en place une période d’essai

Il existe de nombreuses manières d’évaluer le potentiel d’un candidat. La plus courante d’entre elles est de combiner formation et mises en situation. Mais il est également possible de demander au candidat de prendre part à des projets de courte durée pour évaluer leurs compétences.

Dans le premier cas, un mentor doit superviser les candidats en permanence. Il s’agit souvent d’un directeur des ressources humaines ou d’un employé appartenant à la même équipe que le futur salarié.Il faut en effet que les candidats puissent se référer à une personne qui connait l’entreprise sur le bout des doigts : sa culture, ses valeurs mais aussi qui maîtrise les spécificités du poste en question. L’avantage de cette pratique est que le mentor observe les moindres faits et gestes des candidats et pourra donc rapidement déterminer lequel d’entre eux répond le mieux aux exigences du poste.

Cependant, ce constant besoin d’attention peut distraire le mentor de ses propres responsabilités. De ce fait, de nombreuses entreprises choisissent de tester les candidats en leur affectant un projet de courte durée. De cette façon, les candidats évolueront en autonomie et la personne en charge de leur supervision du pourra se concentrer sur ses propres taches.

En résumé
La période d’essai constitue un excellent moyen de dénicher le candidat parfait pour le poste que vous souhaitez combler. Cela vous donne un niveau de certitude que l’entretien ne peut tout simplement pas vous apporter.


Edu Rojas
Créateur de contenu web

Taduction de Morgane Bergonzi