La pensée créatrice au service du recrutement

Design Thinking
Views 395 vues
Gérer votre personnel et trouver les bons candidats vous semble mission impossible? Malheureusement, attendre et prier pour que cela s’arrange ne changera rien. Pour optimiser votre processus de recrutement, il faut que vous ayez des solutions aux difficultés que vous pourriez rencontrer avant qu’elles surviennent.

Pour cela, la première chose à faire est de vous débarrasser des stratégies rigides et obsolètes que vous utilisez peut-être encore. En effet, la clé de la réussite est d’avoir une bonne ligne directrice, de savoir s’adapter et d’accorder au processus de sélection l’importance qu’il mérite et. C’est là qu’intervient la pensée créatrice.

Qu’est-ce que la pensée créatrice?

La pensée créatrice est un guide servant à développer des solutions aux plus grandes difficultés de l’acquisition de talents. Elle consiste à envisager les deux perspectives d’un processus d’embauche : le recruteur et le candidat.

Le but de cette approche est de se mettre dans la peau d’un candidat pour identifier la source du problème et tester vos stratégies avant de les mettre en place.

Cela vous semble trop beau pour être vrai? Voici comment intégrer cette stratégie à votre processus :

Identifiez le problème sans vous précipitez de le résoudre. N’essayez pas de trouver une solution le plus vite possible. Dressez une liste de questions et assurez vous de bien comprendre l’origine du problème.

Collectez des informations auprès des candidats et des nouvelles recrues. Vous obtiendrez des renseignements précieux grâce à l’observation, l’immersion, ou en interrogeant les candidats qui ont récemment suivi votre processus de recrutement.

Utilisez le point de vue des candidats pour concevoir vos stratégies. Mettez-vous dans la peau d’un candidat pour déceler les éventuels problèmes de votre processus de recrutement et adapter vos stratégies en fonction de vos observations.

Assurez-vous que toutes les personnes concernées soient présentes aux réunions. Idéalement, il faudrait inclure toutes vos nouvelles recrues. Mais veillez à ce que vos réunions soient bien organisées et qu’elles ne comptent pas plus de 5 ou 6 personnes à la fois.

Lancez une version test de votre solution. Que ce soit une nouvelle politique ou du matériel à utiliser durant le processus de recrutement assurez-vous de rapidement créer une version test. Elle n’a pas besoin d’être parfaite car l’objectif est de vérifier que votre stratégie fonctionne et d’améliorer ce qui ne va pas avant de lancer la version définitive.


La pensée créatrice, un processus non linéaire

Bien que la liste ci-dessus ressemble à une succession d’étapes, la pensée créatrice n’est pas un processus linéaire et sa structure n’est donc pas rigide. Chaque étape apporte des informations essentielles à la réussite de votre projet et il vous faut donc être flexible et ouvert d’esprit afin de tirer profit de cette technique au maximum.
Souvenez-vous : avoir des retours de la part des candidats comme des recruteurs est essentiel. Identifier, valider, repenser, tester et régler| : voilà la recette secrète de la pensée créatrice!


Grace Cattini
Éditrice de contenu web

Traduction de Morgane Bergonzi